Nomination de SAMA LUKONDE, une énième violation de la Constitution par Félix TSHISEKEDI?

Quelques heures avant la nomination d’un nouveau Premier Ministre pour succéder à ILUNGA ILUNKAMBA, les députés nationaux de la toute nouvelle majorité appelée Union Sacrée pour la Nation ont saisi le Président de la République pour soutenir la candidature de Modeste BAHATI LUKWEBO en remplacement de ILUNKAMBA à l’hôtel du Gouvernement.

Ils ont également signifié au Chef de l’Etat que SAMA LUKONDE ne remplissait pas les critères d’être Premier Ministre dans le contexte politique actuel car n’ayant pas le soutien de la majorité parlementaire. Avec la nomination de SAMA, malgré l’opposition des députés nationaux, le Président de la République a violé les dispositions constitutionnelles qui obligent au Président de la République de nommer un Premier Ministre au sein de la majorité parlementaire après consultation de celle-ci conformément à l’article 78.

Après ce passage en force de Fatshi, plus d’un pense que le Premier ministre SAMA n’aura pas la tâche facile devant les députés nationaux pour faire passer son programme du Gouvernement lorsqu’il ira solliciter son investiture.

La rédaction.

By Echo7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.