Politique: Gouvernement Sama Lukonde: Qui aura quoi?

Suite à son communiqué officiel de 18/02/2021, portant sur les consultations en vue de la formation du Gouvernement, le Premier ministre SAMA LUKONDE invite les responsables des partis et regroupements politiques, les organisations socio-professionnelles, ainsi que la Société civile pour les consultations qui ont débuté ce lundi 22 février 2021.

Le Premier Ministre a déjà un travail sur la répartition des ministères selon le critère de poids politique, d’après les informations grattées au près des proches du Premier ministre, par la rédaction de echo7.info.

Il sied de préciser que les ministères régaliens ne feront pas partie de cette répartition car ils sont laissés à la discrétion du Chef de l’état.

De ce fait, suivant le critère de nombre des députés à l’Assemblée nationale, comme à l’époque du FCC, un seuil de 8 députés donne droit à un ministère, une vice primature vaut trois ministères et un vice ministère pour ceux qui ont 4 députés nationaux.

Par conséquent, l’AFDC de Modeste Bahati qui compte 41 députés nationaux a 5 ministères, mais ce regroupement bénéficie d’une vice-primature, il aura donc au final une vice-primature et 2 ministères.

L’UDPS avec ses 32 députés nationaux aura une vice-primature et un ministère alors que l’AAB qui a 27 élus à l’Assemblée nationale bénéficiera aussi d’une vice-primature et d’un ministère tandis que l’ADRP fort de ses 23 députés aura également une vice-primature.

Cette logique de répartition fait que l’AMK, le MS, l’AABC et l’AA/a ont chacun 1 ministère d’Etat et un vice-ministère, le PALU-A, le MLC et l’UNC ont chacun 2 ministères.

Par ailleurs, l’ABCE, l’ATIC, le G7 et le RRC ont chacun 1 ministère et 1 vice-ministère.

Pour leurs parts, les regroupements AAAC, CCU-A, AAD, AR et CODE ont chacun 1 ministère alors que l’ACC avec ses 4 députés nationaux a droit à un vice-ministère.

Cependant, les personnalités du PPRD qui ont adhéré à l’Union Sacrée de la Nation dont 24 députés nationaux, bénéficieront d’un ministère d’Etat et d’un ministère.

Cette mouture ne détermine pas encore les portefeuilles ministériels attribués aux regroupements politiques et moins encore les noms des candidats.

Certaines voix se lèvent au sein de l’USN pour contester le nombre des députés nationaux attribués aux regroupements car estiment-elles que les députés sont partagés entre le FCC et l’USN, sur ce, seul le nombre des députés ayant adhérés à l’USN devrait être pris en compte.

Toutefois, on est encore loin de la formation du Gouvernement, les consultations se passent en trois séquences primo, faire approuver la répartition et le critère retenu, secundo, attribuer les portefeuilles ministériels conformément à la réparation et enfin se mettre d’accord sur les animateurs de ces portefeuilles.

SAMA LUKONDE a encore du chemin à parcourir surtout quand on connaît comment les politiciens congolais sont exigeants et capricieux, toutefois, il tient à former son Gouvernement avant la rentrée parlementaire du 15 mars 2021.

Rédaction

By Echo7

One thought on “Politique: Gouvernement Sama Lukonde: Qui aura quoi?”
  1. Le premier ministre doit tenir compte des ententes de la population congolaise qui a tant souffert,il ne sera pas génial de voir les anciens ministres qui s’enrichissent sur le sang des congolais revenir sur les mêmes postes…il est temps de remanier la classe politique congolaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.