FINANCES: EN POLICE DES FINANCES L’IGF DÉCOUVRE À L’OCC 12.000.000$ CACHÉS DONT L’EXISTENCE ÉTAIT INCONNUE JUSQUE-LÀ.

Depuis plusieurs années la traçabilité des dépenses et fonds que disposent l’État congolais est restée opaque. Cette situation a profité à certains citoyens pour s’enrichir illicitement. Ces individus passent leur temps à concocter des plans pour empêcher l’État congolais de bénéficier de toutes ses ressources.

Ces plans machiavéliques étouffent les aspirations de la RD Congo de devenir un pays émergent dans les années proches. Ils plongent tous les congolais dans une situation aiguë de misère et de pauvreté sans précédent.

Depuis son accession au pouvoir, le Président Félix Antoine Tshisekedi a fondé sa vision sur la bonne gouvernance qui doit se matérialiser par l’instauration d’un État de droit en RDC. Cette vision se marie avec les attentes du peuple qui veut voir ses conditions de vie s’améliorer.

Les animateurs des entreprises de l’État congolais doivent accompagner cette vision en exécutant correctement leurs fonctions.

C’est le cas de l’Inspection Générale des Finances qui, en police des finances, vient aider l’État congolais à voir clair dans l’utilisation de ses ressources.

En super héros l’Inspecteur général Jules Alingete s’érige en obstacle entre les pilleurs et le Trésor public.

En effet, l’Inspection Générale des Finances vient de mener des importantes investigations au sein de l’Office Congolais de Contrôle. Cette entreprise est considérée comme étant l’œil des consommateurs congolais en ce qui concerne la conformité et la qualité des produits qui entrent ou sortent du territoire national.

Le passage des inspecteurs de l’IGF dans cette société est maqué par la découverte d’un compte bancaire contenant au moins 12.000.000USD, chose étonnante, la direction des finances de ce service public de l’État congolais nie complètement la connaissance sur l’existence de ce compte.

Cette situation est tellement inédite que les autorités compétentes sont invitées à se saisir du dossier pour éclairer l’opinion.

Le peuple congolais félicite l’IGF et l’invite à ne pas se lasser dans ce combat, qu’elle puisse visiter tous les offices de l’État congolais.

Il est temps que le Président de la République puisse user de son stylo rouge afin de sanctionner tous les malfrats qui saignent l’État.

La rédaction.

By Echo7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.