MANIEMA: LE GOUVERNEUR NOTIFIÉ DE SA RÉHABILITATION MALGRÉ LA PLAINTE DES DÉPUTÉS PROVINCIAUX.

Dans une correspondance datée du 27 février 2021, le Vice-Premier, ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières, Gilbert KANKONDE MALAMBA a notifié au Gouverneur Auguy MUSAFIRI l’arrêt de la Cour Constitutionnelle rétablissant ce dernier à la tête de la Province du Maniema.

« En exécution de l’arrêt de la Cour Constitutionnelle, R.Const.1400/1416 du 05 février 2021, je vous notifie votre réhabilitation aux fonctions de Gouverneur de la Province du Maniema et ce, conformément aux dispositions de l’article 168 de la Constitution du 18 février 2006, telle que révisée à ce jour », c’est ce qui ressort de ladite notification.

Pour manifester leur mécontentement par rapport à la décision du Ministre, le même samedi, l’Assemblée provinciale a ouvert une session extraordinaire convoquée à la demande du vice-gouverneur, gouverneur ad intérim et la moitié des députés provinciaux.

Durant cette session extraordinaire, les députés provinciaux vont examiner le crédit provisoire et la troisième motion de défiance introduite contre le Gouverneur Auguy MUSAFIRI en début février 2021.

La nouvelle motion signée par une dizaine de députés provinciaux a été déposée le 6 février 2021 au bureau de l’organe délibérant par le député Katisamba Makubuli qui en est également l’initiateur.

Les motionnaires reprochent au Gouverneur MUSAFIRI « le manque de leadership responsable, la gestion calamiteuse des finances publiques et le détournement des deniers publics ».

La Province reste pour le moment dirigée par le vice-gouverneur, Jean-Pierre Lubenga qui assume l’intérim.

Cette bagarre au sein des institutions n’est elle pas la porte d’entrée de la misère se demande les ressortissants de Kindu.

Herve M.

By Echo7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.