La République Démocratique du Congo met les bouchées double en vue d’éradiquer le coronavirus dans l’ensemble du Territoire national en misant sur le vaccin.

C’est dans ce cadre que ce mardi 2 mars 2021, dans la soirée, une importante quantité de vaccins a été réceptionné à l’aéroport international de N’djili par le Gouvernement congolais, représenté par le Ministre de la Santé qu’accompagnait son homologue porte parole du Gouvernement. Il s’agit de 1,7 million de doses.

Les Ministres de la Santé et de la communication à N’djili

Il faut noter que les vaccins réceptionnés entre dans le cadre du mécanisme COVAX qui consiste à distribuer aux pays à faible revenu, les vaccins achetés par les donateurs.

Le vaccin livré est d’AstraZeneca/Oxford, homologué et fabriqué par le Serum Institute of India (SII) dont l’utilisation a commencé il y a quelques heures au Ghana et en Côte d’Ivoire. Le 15 février dernier, l’Organisation Mondiale de la Santé a accordé une autorisation d’utilisation d’urgence (EUL) pour ce vaccin, dont le nom de marque est COVISHIELD. Le Ghana a reçu 600 000 doses et la Côte d’Ivoire 504 000 doses. Le deuxième fabricant qui participe au mécanisme COVAX est Pfizer-BioNTech.

Le Mécanisme COVAX vise à fournir au moins 2 milliards de doses de vaccins contre la COVID-19 d’ici à la fin de 2021, dont au moins 1,3 milliard de doses aux 92 économies qui ont droit à soutien au titre de la garantie de marché, notamment, la RDC.

arrivée du vaccin à Kinshasa

La gestion de la Covid-19 depuis l’apparution du premier cas en RDC a été entourée de confusion et de faux pas dans la communication, remettant en doute l’existence de cette maladie meurtrière. Les autorités doivent communiquer utilement avant le début effectif de la vaccination afin d’éviter d’entretenir un flou quand au bien-fondé de cet acte responsable et citoyen.

Hervé M.

By Echo7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.