PROCÈS EPST: LE PROFESSIONNALISME DE l’IGF ÉPROUVÉ ET CONFIRMÉ.

Le procès contre les présumés détourneurs des fonds destinés à la gratuité de l’enseignement de base a révélé la complaisance avec laquelle les énormes fonds publics sont gérés dans notre pays.
En effet, ce procès a eu lieu grâce au travail d’audit réalisé par l’IGF, pendant que d’aucuns étaient devenus très critiques contre les rapports émis par l’IGF, notamment, dans le dossier Bukanga lonzo
qui a fait parler de lui, allant jusqu’à remettre en cause, la pertinence des rapports produits par les inspecteurs des finances, cependant, le procès du jour a prouvé le contraire, le Ministère Public était très à l’aise dans sa prestation car il s’est fondé sur le travail bien fouillé, documenté et professionnel de l’IGF, mettant en difficulté la défense face aux évidences récoltées par les inspecteurs des finances.
La population congolaise était nombreuse scotchée devant la télévision nationale à suivre un procès riche en enseignement.

Le Chef de l’État avait décrété conformément à la Constitution, la gratuité de l’enseignement de base sur l’ensemble du Territoire national. Cette décision a une conséquence financière importante pour le pays, il est donc important que ceux qui travaillent dans la matérialisation de cette décision hautement sociale mettent en avant l’intérêt général.

Nous restons convaincus qu’à la suite de la qualité du travail de l’IGF, les autres procès connaîtront bientôt leurs débuts.

By Echo7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.