RDC: FELIX TSHIDEKEDI REFUSE D’ALLER EN GUERRE CONTRE LES ÉVÊQUES ET SANCTIONNE SES COLLABORATEURS.

Après une sortie musclée du service de communication de la présidence en rapport avec le discours des évêques de la CENCO, le président Félix Tshisekedi décide de mettre de l’ordre autour de lui et envoie un message de paix aux évêques.

D’entrer de jeu le président de la république a fait connaître par l’entremise de son porte parole que les paroles tenus par ce service à l’endroit des princes de l’Eglise n’engage pas la présidence et qu’il n’a nullement l’intention de s’accrocher au pouvoir. Le président rassure l’opinion tant nationale qu’internationale qu’il respectera le délais constitutionnellement prévu pour l’organisation des élections.

Pour montrer aux évêques qu’il ne veut pas entrer en duel sur ce sujet, le président Félix Tshisekedi nomme un nouveau directeur de communication de son cabinet.

Il s’agit d’Éric Nyindu Muamba qui prend la place de Jean-Pierre Wa Mfwana qui assurait l’intérim depuis plusieurs mois.

Nous pensons que ce malentendu entre ces deux entités appartient maintenant au passé après ces décisions salvatrices de la bonne relation État-Eglise et que cette fois règnera l’ordre et la discipline dans tous les services de la présidence.

Herve M.

By Echo7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.