INSPECTEUR GÉNÉRAL DE EPST Vs INSPECTEUR GÉNÉRAL DES FINANCES.

La mission des inspecteurs est très délicate, celle de traquer et décourager tout comportement inapproprié dans son domaine d’attribution. De part cette délicatesse, l’inspecteur est un homme avisé et doit être le modèle de la société dans sa manière de gérer, un irréprochable.

Si l’Inspecteur Général de l’EPST est craint par tous le corps des enseignants de ce secteur, les promoteurs des écoles ainsi que tous les intervenants du domaine, il n’en est pas le cas pour les inspecteurs des finances qui ont la compétence de contrôler la gestion financière de tous les autres inspecteurs.

Le procès de l’Inspecteur Général de l’EPST démontre que ce haut cadre de l’administration de la République n’était pas un modèle dont on a parlé précédemment, il ne suivait, malheureusement, pas les procédures et les normes financières dans l’ordonnancement des dépenses des fonds mis à sa disposition.

L’IGF est encouragée à opérer les audits dans tous les services d’inspections en commençant par l’Inspection Générale de la Territoriale dont la gestion administrative et financière est très opaque. Il y a également l’inspection du travail, des hydrocarbures, de la santé, etc., qui doivent être audités.

L’IGF, Jules ALINGETE doit également être rigoureux face à ses inspecteurs pour que les mauvaises graines, si elles existent à l’IGF, soient extirpées pour préserver l’image de cette inspection qui redonne l’espoir de la bonne gouvernance aux congolais.

La rédaction.

By Echo7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.