DÉSAVOUÉ AU FCC, Néhémie MWILANYA CRÉE SA PROPRE PLATEFORME POLITIQUE.

Tous les péchés d’Israël sont attribués à tort ou à raison au professeur Néhémie MWILANYA, ancien coordonnateur du FCC, depuis sa création, jusqu’il y a peu, avec la mise en place d’un comité de crise dirigé par Raymond TSHIBANDA.

Le Directeur du Cabinet du Président de la République honoraire est rendu responsable de la débâcle du FCC suite au divorce unilatérale de la coalition FCC-CACH proclamé par le Président de la République, Félix Antoine TSHISEKEDI.

Nombreux au sein de cette plateforme pensent que Nehemie a été l’élément bloquant, la source des discordes dans le comité de suivi de l’accord FCC-CACH mais également, il a été une pierre d’achoppement pour plusieurs membres du FCC par son égoïsme, son traffic d’influence et le clientélisme.

L’Autorité morale du FCC avait laissé carte blanche à ce Coordonnateur qui prenait toutes les décisions au nom du « le Chef a dit, le Chef a décidé ». Il a été difficile de dissocier sa propre volonté à celle de l’Autorité morale qui s’était retranchée dans sa ferme de Kingakati, affirme un ancien membre du FCC.

Face à ce qu’il a qualifié d’injustice, l’ancien Coordonnateur du FCC, par ses préposés, a rejeté toutes les accusations portées contre lui, arguant qu’il n’avait jamais pris des décisions personnelles, il y avait un organe dénommé conférence des présidents des regroupements du FCC qui statuait sur les questions politiques pertinentes et chaque membre avait le droit de s’exprimer librement.

Il estime qu’il s’agissait d’un prétexte facile pour ceux qui étaient séduits à rejoindre l’Union Sacrée afin d’avoir de la place à la table du partage du gâteau, c’est la cas de Steve MBIKAYI.

C’est ainsi que le Prof Néhémie a résolu de tourner le dos au FCC et de mettre en place, sous sa supervision, une nouvelle plateforme composée des mouvements associatifs des jeunes du FCC qu’il a dénommé « Coalition des Mouvements Associatifs Patriotiques, CMAP en sigle » qui est coordonnée par un jeune d’une association pro KABILA.

À en croire, les dirigeants de cette nouvelle plateforme, il s’agit de la reconfiguration du FCC, ou FCC new look, afin de garantir le renouvellement de la classe politique congolaise.

Le comité directeur de cette nouvelle plateforme politique a été mis en place ce week-end.

Après le départ de Joseph KABILA de la Présidence de la République à l’issue des élections de 2018, la classe politique congolaise subit une requalification des rôles avec l’émergence de nouveaux acteurs, notamment, SAMA LUKONDE, nommé récemment, Premier ministre par Félix TSHISEKEDI, alors que tout le monde s’attendait à Modeste BAHATI LUKWEBO ou encore Moïse KATUMBI. Il n’est pas impossible que cette nouvelle plateforme du professeur Néhémie se voit jouer un rôle dans cette reconfiguration politique.

L’avenir nous réserve souvent des surprises.

Rédaction.

By Echo7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.