CPI: Le Juge Congolais KESIA-MBE MINDUA Antoine, élu deuxième Vice-président de la CPI.

Le juge congolais monsieur KESIA-MBE MINDUA Antoine est élu deuxième vice-président de la CPI au cours d’une séance plénière tenue le 11 mars 2021 pour l’élection de 3 juges en Chef dans cet organe judiciaire International.

En effet, les juges de la CPI ont élu Piotr Hofmański President de la Cour pénale internationale pour un mandat de trois ans avec effet immédiat, suivi de juge Luz del Carmen Ibáñez Carranza élu premier vice-président et de KESIA-MBE MINDUA Antoine comme deuxième vice-président de la Haye.

Il sied de noter qu’en raison des mesures des restrictions contre la COVID-19 et des gestes barrières pour éviter la propagation du virus, les élections dans cet organe judiciaire international a eu lieu à distance.

Le Juge KESIA-MBE MINDUA est né en 1956 à Mushie, il a fait ses études de Droit et des Sciences Politiques à Kinshasa en République Démocratique du Congo, avant de poursuivre ses études à Nancy et Strasbourg (France) ainsi qu’à Genève  (Suisse).

Après avoir obtenu son doctorat en Droit International  à l’Université de Genève en 1995, il a successivement travaillé comme Juriste et Chef de l’Unité des Procédures Judiciaires au Tribunal Pénal International pour le Rwanda à Arusha (Tanzanie) de 1996 à 2001 et comme Juge de première instance au Tribunal Pénal International pour l’ex-Yougoslavie à la Haye (Pays-Bas) depuis 2006 jusqu’à ce jour sans interruption.

Le Juge MINDUA a également été Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République Démocratique du Congo auprès de la Confédération Helvétique à Berne (Suisse) et Représentant Permanent auprès des Nations Unies à Genève de 2001 à 2006.

Durant son mandat à Genève, le Docteur MINDUA a exercé plusieurs fonctions multilatérales. Il a notamment été Vice-Président du Comité Exécutif du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés, Président du Groupe des 77 et la Chine, et Coordinateur du Groupe des 21 à la Conférence des Nations Unies sur le Désarmement.

A en croire, Kesia-Mbe a fait partie du panel des 3 juges qui ont estimé que Jean-Pierre Bemba, acquitté de crimes de guerre par le tribunal en 2018, n’avait droit à aucun dommage ni indemnité pour son incarcération de 10 ans à la prison de la CPI.

Outre ses fonctions de Juge, Monsieur KESIA-MBE MINDUA Antoine est également Professeur d’Université à Kinshasa et à Genève. Il enseigne le Droit International Public ainsi le Droit.

L’avènement du juge congolais KESIA-MBE MINDUA Antoine, est vive salué par la République Démocratique du Congo qui longtemps souhaite l’implication totale de la CPI pour les crimes des guerres perpétrés à l’Est de la RDC, et que les auteurs de ses crimes repondent de leurs actes.

La Rédaction

By Echo7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.