Les alliances se font et se défont, dit-on en politique, cependant, quand il y a encore entente, les alliés se soutiennent mutuellement et avancent vers la même direction.

Par contre, les jeunes de l’UDPS et de l’ENSEMBLE, des alliés au sein de l’Union Sacrée, offrent un spectacle désolant dans la toile, en tenant de propos désobligeants contre leurs leaders respectifs.

Pour les jeunes de Moïse KATUMBI, notamment, son Conseiller Patrick MUNDEKE, leur leader a accepté de se rallier à TSHISEKEDI pour sauver le peut qui reste de la RDC, malgré tous les sals secrets de l’UDPS et du FCC qu’ils détiennent, c’est par pitié qu’il est venu en aide au Président TSHISEKEDI qui échoue à gérer le pays. Les jeunes d’ENSEMBLE mettent en garde ceux de l’UDPS et promettent de leur apprendre la discipline. Ils rassurent également que Moïse KATUMBI remportera les prochaines élections présidentielles et que l’UDPS ne fera pas le poids.

twitter

Du côté de l’UDPS, ses jeunes rappellent que Moïse KATUMBI est dans la scène politique par la volonté de TSHISEKEDI qui lui a permis de retourner au pays, après qu’il ait été contraint à l’exile par Joseph KABILA et aussi, KATUMBI serait inéligible à la candidature présidentielle car n’étant pas congolais de père et de mère d’origine.

C’est une véritable guerre entre ces jeunes, l’opinion se demande pourquoi leurs leaders ne les sanctionnent pas, tout au moins ne les interdits pas ces injures qui fragilisent à coup sûr cette nouvelle majorité.

Drôle de cohabitation au sein de la plateforme politique de Félix TSHISEKEDI.

Toutefois, pour les avisés, ils n’accordent plus un bénéfice de doute quant à l’échec de la coalition Union Sacrée. Elle finira comme toutes les autres car elle s’est formée dans la duperie et la recherche des intérêts personnels, avec la majorité des transfuges du FCC de Joseph KABILA et des orgueilleux Katumbistes.

À la veille de la sortie du Gouvernement SAMA LUKONDE, dans lequel fera parti UDPS et ENSEMBLE, il est logique de se demander si l’intérêt du peuple sera rencontré, alors que, ces deux formations politiques, qui ne s’entendent pas, dirigeront les ministères clés de ce Gouvernement? Ne risquent-ils pas de se mettre les bâtons dans les roues et bloquer ainsi les performances du Gouvernement ?

Le peuple congolais demeure le cadet des soucis des politiciens congolais qui ne voient que leurs propres intérêts politiques, le social du congolais peut toujours attendre.

Hervé M.

By Echo7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.