Plus rien ne sera comme avant, tous les détourneurs des fonds publics seront désormais traqués et mis hors d’état de nuire, déclare l’Inspecteur Général des Finances, Chef de Service, Jules ALINGETE KEY, à la lecture du verdict contre les deux hauts fonctionnaires de l’EPST.

Le message lancé par la justice congolaise est claire, les deniers publics sont une propriété des contribuables congolais et ne peuvent être confondus avec sa poche.

Nous rappelons que ce procès est la conséquence du rapport de l’Inspection Générale des Finances (IGF) sur la gestion des fonds alloués pour la gratuité de l’enseignement de base lancée par le Président de la République Félix TSHISEKEDI TSHILOMBO.

Le constat est que les preuves des opérations, qui se sont déroulées ont été inexistantes lors du contrôle de l’IGF effectué au mois de Novembre de la même année.

Aujourd’hui 25 mars 2021, le tribunal par le biais de son président vient de se rallier à la réquisitoire du ministère public en prononçant 20 ans de travaux forcés à l’endroit des prévenus, Michel DJAMBA Inspecteur Général de l’EPST et du Directeur national de SECOPE, Delon KOMPANY.

Rédaction

By Echo7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.