Cette mafia existe bel et bien en RDC, pour preuve, malgré, la lettre de menace et de chantage, la RTNC a retransmis en direct le match RDC- GAMBIE sans avoir payé une quelconque somme d’argent supplémentaire, car, tel que l’avait annoncé l’Inspecteur Général des Finances, Jules ALINGETE, le Gouvernement Congolais avait déjà payé 700.000$ de droits de diffusion des matchs pour toute l’année 2021.

L’IGF est à féliciter car elle a épargné au Trésor Public, le décaissement indu de 400.000$ réclamé par le Ministre des Médias avant la retransmission du Match opposant la RDC à la GAMBIE.

Jadis, ces genres des combines, ayant des ramifications à plusieurs niveaux, notamment, dans le secteur du sport et des médias, réussissaient car ledit réseau est très bien organisé.

L’argent du Trésor est payé à un individu bien identifié, à Kinshasa, dans un compte à la RAWBANK, puis, près de 60% de la somme est redistribuée au pays, parmi les bénéficiaires, il y a certains officiels congolais.

La dénonciation de l’IGF a créé des agitations conduisant à l’organisation des points de presse illico presto et se victimiser en prétendant être ciblé politiquement afin de se dédouaner de cette affaire sale.

Il est regrettable que lorsqu’un politicien est démasqué, l’IGF est accusée à tort d’être politiquement instrumentalisée à la veille de la mise en place du Gouvernement SAMA LUKONDE.

L’opinion ne crois pas à cette thèse de complot politique, elle s’interroge d’ailleurs comment est ce que le match a été finalement retransmis en direct à la RTNC si les $400milles n’ont toujours pas été débloqués par le Trésor Public comme l’exigeait le Ministre dans sa correspondance du 27 mars 2021?

Il y a lieu de signaler que cette affaire est connue des autorités de la Brigade Criminelle qui enquêtent afin de démanteler tous les intervenants de ce réseau mafieux, un dossier judiciaire est valablement ouvert à cet effet.

La rédaction de echo7.info suit de près cette affaire, jusqu’à ce que toute lumière sera faite.

Rédaction

By Echo7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.