Scandale au Sénat : Jules ALINGETE KEY, numéro un de l’IGF, interpellé par José MAKILA.

Le travail réalisé en si peu de temps par l’Inspecteur Général des Finances, Jules ALINGETE KEY, a suscité l’admiration de la population congolaise toutes tendances confondues.

À peine nommé Chef de Service de l’IGF par le Chef de l’État, le 1 juillet 2020, Jules ALINGETE a engagé l’IGF dans plusieurs missions de contrôle ayant abouties à la découverte des détournements des deniers publics par des hauts responsables du pays et la condamnation de deux hauts fonctionnaires de l’EPST.

Cet exploit ne réjouit pas ceux qui profitaient impunément de l’argent de l’État, voilà pourquoi, depuis un certain temps, Jules ALINGETE ne cesse d’enregistrer des menaces divers, notamment, de poursuites judiciaires.

Suivant les informations en notre possession, le Sénateur José MAKILA SUMANDA, préparerait une interpellation au Sénat contre le Chef de Service de l’Inspection Général des Finances, pour avoir déclaré qu’il existerait des détourneurs des deniers publics à la Chambre haute.

D’aucuns relient plutôt cette affaire aux conséquences de la mission de contrôle qu’effectue actuellement l’IGF au sein de la SCTP ex-Onatra dans laquelle société, José MAKILA SUMANDA est le Président du Conseil d’Administration et sous enquêtes pour sa gestion.

L’opinion congolaise, apprécie le travail de l’Inspecteur Général des Finances Jules ALINGETE, il sera difficile qu’il soit sacrifié par les politiciens qui se sentent menacés. C’est toute la population congolaise qui empêchera une telle aventure. Le bureau du Sénat est prévenu.

La Rédaction

By Echo7

One thought on “Scandale au Sénat : Jules ALINGETE KEY, numéro un de l’IGF, interpellé par José MAKILA”
  1. Libanga na mobilité, oyo akotia aie, c’est que ezwi ye. Makila est dans le groupe des voleurs que l’IGF a déclaré. Je soutiens que ces gens soient mis hors d’état de nuire. Entre temps, il oubli qu’il était en procès pour le détournement de l’argent de TRANSCO ? Je soutiens l’IGF pour qu’il aille jusqu’au bout de la logique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.