La joie des fossoyeurs semble tournée au cauchemar par les actions de l’Inspection Générale des Finances. Les coups qu’ils opéraient contre le Trésor Public deviennent de plus en plus difficile à aboutir, d’où toute la colère et la désolation des bandits.

Tout mettre en oeuvre pour avoir la peau de Jules ALINGETE qui déjoue leurs plans.
La dernière trouvaille, c’est le montage au nom d’une ONG crédible, ACAJ, d’un article dans lequel sont imputés des faits graves contre l’Inspecteur Général Jules ALINGETE et le Directeur du Cabinet du Chef de l’État.

Cet article faux a été partagé dans les réseaux sociaux par la plupart des présumés voleurs qui attendent d’être jugés, afin de discréditer l’IGF devant l’opinion car ce dernier a obtenu un soutien de la population.

Il ne fallait pas compter avec l’ACAJ qui a tout de suite rejetté en bloc cet article, convoqué un point de presse au cours duquel elle a apporté son soutien à l’IGF pour le noble travail abattu.

Si les personnes mal intentionnées sont capables d’utiliser le papier en-tête d’ACAJ pour mettre hors d’état de nuire l’IG AlINGETE, elles sont également capables d’attenter à son intégrité physique. L’opinion demande plus de sécurité pour ce digne fils du pays.

Rédaction

By Echo7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.