C’est inadmissible ces genres des pratiques des tortures déjà prohibées par les lois de notre pays continuent à se passer à l’intérieur de la prison de makala dans la capitale Kinshasa où vit le président de la République felix tshisekedi.

Des torturées au sein de cette prison pendant le règne de Félix tshisekedi ou ce dernier crie sur tous les toits et à qui veut l’entendre état de droit.

Pour n’avoir pas payer 100 USD dont 70 USD pour l’administration de la prison et 30 USD la gouvernante des femmes qui sont incarcérées dans cette prison de makala sont sérieusement frappés, torturées. Pour être logées au pavillon 9 de la prison de makala par la gouvernante les femmes sont obligées à payer les frais de logement qui se lève à 100 USD et cela obligatoirement, au cas contraire c’est la torture corporelle qui est infligée à ces femmes. Elles sont déshabillées, exposées toute nue à même le sol, tabassées, des actes humaines sont pratiquées sur les corps de ces êtres très fragiles. Le chef de l’Etat Félix tshisekedi au courant de cette situation ne parle pas de l’état de droit contre ces tortionnaires. C’EST horrible ce qui se passe dans cette prison de makala. Les mouvements des femmes, les ONgs dites de droit de l’homme reste silencieux. Voilà pourquoi le grand avertisseur appel le bureau conjoint des nations unies aux droits de l’homme de s’impliquer pour les autorités pénitentiaires de la prison de makala et Félix tshisekedi qui autorise ces genres des tortures corporelles contre les femmes dans cette prison répondent de leurs actes .

Ces images que nous mettons à votre disposition font la honte de notre pays à travers le monde.. il faut que la justice se saisisse de ces cas…de la prison de makala

Israël zito tetela le grand avertisseur

By Echo7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.