La conscience collective est entrain de se faire une bonne place chez plusieurs congolais. Tout le monde est conscient qu’il ya des pratiques néfastes érigées en systèmes de gestion qui ne peuvent impulser le développement de la RDC.

Le Professeur SAM BOKOLOMBE a dans un tweet rendu public ce vendredi 9 avril 2021, déclaré que les graves atteintes à l’ordre public notamment la corruption, la concussion et le détournement des deniers publics doivent être sévèrement punis. Il a en outre demandé que les auteurs de ces pratiques soient considérés comme ennemis publics du peuple Congolais.

Il a renchérit en disant que les auteurs de ces crimes sont les acteurs de la misère des populations congolaises.

SAM a tout dit, on ne peut pas complaire avec ceux qui sont à la base de notre malheur.

C’est un message de prise de conscience que cet honorable lance au peuple congolais pour soutenir les actions menées par l’IGF, il est inconcevable qu’il y ait des personnes sensées qui acceptent de combattre l’IGF à moins que l’on soit parmi ceux qui anéantissent le bien-être du peuple.

C’est dans cette optique, qu’un groupe d’étudiants, conduit par le Mouvement Congo en-Avant, avait rencontré l’IGF pour lui apporter son soutien.

Rédaction

By Echo7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.