Un mandat de comparution a été lancé contre le Ministre de l’EPST sortant, Willy BAKONGA, qui est attendu ce vendredi 16 avril 2021, au Parquet Général près la Cour de Cassation pour y être entendu sur des faits portés à sa charge.

Des sources judiciaires parlent de l’instruction du dossier liés aux présumés détournements des fonds alloués à la gratuité de l’enseignement de base.

Le Mouvement Congo en-Avant a lancé depuis un certain temps, une campagne intitulée « le Peuple réclame Justice pour les détournements des deniers publics, un groupe d’étudiants avait également rencontré l’Inspecteur Général des Finances Jules ALINGETE pour s’enquérir de l’état d’avancement des certains dossiers dont l’EPST.

Un sit-in est d’ailleurs projeté pour le 23 avril 2021 devant le Parquet Général près la cour de cassation pour y déposer un mémorandum des étudiants ainsi que des associations des jeunes.

Interrogé par votre journal, Hervé MUTINZUMU, étudiant à l’université de Kinshasa, cadre du MCA et l’un des organisateurs, se félicite de l’ouverture de ce dossier et espère qu’avant le vendredi prochain, tous les autres dossiers en souffrance connaîtront leur début des auditions, toutefois, Hervé confirme le maintient de leur sit in du vendredi 23 avril, indépendamment des ouvertures des dossiers.

Rédaction.

By Echo7

One thought on “ALORS QUE LA PRESSION POPULAIRE MONTE POUR RÉCLAMER JUSTICE : WILLY BAKONGA CONVOQUÉ PAR LE MINISTÈRE PUBLIC.”
  1. Nous avons besoin d’une justice qui depende que d’elle-meme. Pas d’intimidation sur notre justice merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.