Malgré la réticence des certains pays, le Gouvernement Congolais a bien opté pour la vaccination à base d’AstraZeneca dont il dispose de 1,7 million de doses fournies dans le cadre du mécanisme Covax.

En effet, après avoir suspendu la campagne de vaccination le mois dernier à la suite des informations des probables formation des caillots sanguins chez les personnes vaccinées, le Gouvernement Congolais affirme qu’après analyse approfondie, il n’est pas établi de lien direct entre le vaccin Astrazeneca et les troubles sanguins apparus chez certaines personnes.

Le lancement officiel est organisé ce lundi, en présence du Chef de l’État et plusieurs officiels, aux Cliniques Universitaires de Kinshasa.

Selon le Ministère de la santé, cette vaccination concerne en premier le personnel de santé, les personnes âgées de plus de 55 ans et les personnes à risque élevé.

La rédaction

By Echo7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.