Les performances des finances publiques congolaises deviennent une habitude courante depuis le début de cette année 2021.

À se demander si la rupture de la coalition FCC-CACH et l’avènement de l’Union Sacrée de la Nation serait l’élément déclencheur de cette performance observée depuis janvier 2021.

La dernière en date c’est le mois d’avril dernier, le compte du Trésor Public affiche un excédent de 231 millions de USD, alors que la même période, l’année passée il y avait un solde déficitaire, affirme la Banque Centrale du Congo.

Les raisons de cette embellie financière sont multiples, notamment, d’ordre politique, mais aussi, elles sont liées aux performances des régies financières et également au mécanisme de dissuasion mis en place par l’IGF dans le cadre de la patrouille financière.

Il faut noter aussi la prise de conscience de la population qui s’intéresse de près aux actions de justice contre les détournements des deniers publics.

La rédaction.

By Echo7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.