Les enquêtes de l’IGF ne cessent de révéler la mauvaise foi des gestionnaires de la chose publique.

Après la mission de contrôle effectuée par l’Inspection Générale des Finances, depuis le mois de Janvier dernier, les conclusions ont été transmises ce 28 Mai 2021 aux autorités concernées.

Nous assistons à un théâtre de détournement des deniers publics à l’image de celui de BUKANGA LONZO qui se caractérise par diverses situations notamment,

  • l’absence d’une politique de rationalisation des charges ;
  • Application d’un barème de rémunération onéreux ;
  • non déclaration et non paiement des impôts dus à l’État ;
  • mauvaise allocation des ressources financières, etc.

Les détails sur ces observations se trouvent dans le document transmis au Directeur Général de cette société et dont l’équipe de rédaction d’Echo7.info a obtenu une copie.

Tout compte fait, près de 25 millions de USD seraient soient détournés, soient dilapidés par l’équipe dirigeante de Congo Airways.

La justice congolaise est invitée à se saisir le plus vite possible de ce dossier afin que les responsabilités pénales soient établies sur la mauvaise gestion de Congo Airways.

La rédaction

By Echo7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.