C’est une Lutte Noble que mène le Mouvement Congo en Avant « MCA ».
Ce Mouvement a Mobilisé ce jeudi 3 juin 2021 plus de 500 de ses Membres pour déposer son Mémorandum au Palais du Peuple.


Sur les pancartes et Banderoles, un seul Message :  » Le Peuple Réclame Justice, les immunités ne peuvent pas faire obstacle à la justice ». L’objectif de ce mémo est de demander aux deux chambres du parlement de lever les immunités des personnes attendues par la justice congolaise notamment dans le dossier BUKANGA LONZO. Une Campagne Soutenue par Tout Congolais qui rêve d’un Changement Rapide de son Quotidien.
C’est vraiment Un Pari Gagné.
Par cette Lutte, le MCA ne Vise que l’Amélioration des Conditions des Vies des Congolais.

Je vous laisse découvrir le Mémorandum du MCA Adressé aux Deux Présidents du Parlement.
Un Mémo lu par Nathan Nathanaël , Haut Cadre du MCA.


MEMORANDUM À L’ATTENTION PARTICULIÈRE DES PRESIDENTS DE L’ASSEMBLEE NATIONALE ET DU SENAT DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO.
Monsieur l’Honorable Président de l’Assemblée Nationale,
Monsieur l'Honorable Président du Sénat,
Le Mouvement Congo en-Avant est un Mouvement associatif qui prône le développement de la RDC à partir de la base et il est assis sur une échelle de 12 valeurs citoyennes et républicaines dont l’une d’elles n’est autre que la Justice. C’est dans ce cadre que le MCA a lancé il y a quelques semaines la campagne patriotique "le peuple réclame Justice", visant à asseoir une justice équitable, impartiale et pour tous, qui décourage les antivaleurs, notamment la corruption et les détournements des deniers publics, afin d'instaurer la bonne gouvernance et l'Etat de droit dans notre pays.
Honorable Président,
Notre pays la République Démocratique du Congo est un pays riche dont le sol et le sous-sol regorge d’énormes quantités des ressources naturelles, cependant, ces ressources ne profitent pas à la majeur partie de la population qui croupit dans la misère et abandonnée à son triste sort. Aussi, les faibles recettes qu’enregistre le pays sont détournées au profit d’un petit groupe d’individus.
Honorable Président,
Le détournement des deniers publics constituent un frein important et efficace contre le développement d’un pays et le bien-être de son peuple. En effet, d’importantes sommes financières, difficilement mobilisées par le Trésor Public et affectées aux services divers pour l’amélioration du social des congolais, sont soustraites sous plusieurs formes pour des utilisations privées. Cette pratique a comme conséquences néfastes, le non réalisation des actions d’utilités publiques.
Point n’est besoin, Honorables Présidents, de rappeler que 10.000$ détournés à des fins privées, auraient servi à acheter 125000 stylos scolaires pour les élèves, que dire de ceux qui en détournent de centaines de milliers de dollars ? Imaginez que la plupart des détournements des deniers publics dans notre pays atteignent facilement plusieurs millions des dollars américains.
A l’issu de différents contrôles de l’IGF, elle a établi des rapports accablants sur les éventuels détournements des deniers publics dans les chefs de plusieurs personnalités dans le Projet de Parc Agro-industriel de Bukanga Lonzo, la megestion de la riposte contre la covid-19, la megestion des fonds dédiés à l’enseignement primaire, et la megestion dans le dossier lié à magestion de la Province de l’Equateur. Cependant, certaines personnalités citées, siègent dans vos deux chambres, et bénéficient des immunités par conséquent, la Justice ne peut pas examiner leurs dossiers.
Dans l’optique de cette campagne ci-haut citée, le Mouvement Congo en-Avant avait conduit une délégation des étudiants congolais et des leaders des jeunes rencontrer l'Inspecteur Général des Finances ainsi que les Procureurs généraux près de la Cour de Cassation et de la Cour Constitutionnelle dont plusieurs milliers de kinoises et kinois avaient pris part pour réclamer la justice dans les dossiers des détournements, et s'informer sur l'état d'avancement des dossiers pré rappelés.
Le Mouvement Congo en-Avant, accompagné, d’une délégation composée de ses membres responsables des comités estudiantins des universités et établissements supérieurs de la ville Province de Kinshasa, les responsables des associations des jeunes partenaires, ainsi que les responsables des cellules de 24 communes de Kinshasa, est venu solliciter, à travers ce mémorandum, l’examen du réquisitoire du Procureur Général près la Cour Constitutionnelle afin d’obtenir la levée des immunités des présumés détourneurs ou innocents cités dans l'affaire des détournements des deniers publics.
Honorables Présidents,
L’Assemblée Nationale et le SENAT, sont les temples de la sagesse et de la Démocratie, il est malsain qu’ils soient revêtus des soupçons des détournements des deniers publics via certains membres qui les composent. Le Procureur Général près la Cour Constitutionnelle souhaite poursuivre certains députés nationaux et sénateurs, soupçonnés des détournements de plusieurs millions de dollars et cela ne peut être possible que si leurs immunités sont levées. En réalité, ces personnalités ne sont pas encore reconnues coupables, si elles sont innoncentées, elles pourront regagner fièrement le Parlement. Les IMMUNITÉS ne doivent pas constituées un blocage à la Justice.
Le Mouvement Congo en-Avant rappelle aux élus composant le Parlement qu’ils sont l’émanation de la volonté du peuple congolais et un échantillon de ce dernier, à travers le MCA, vous invitent à faire la volonté de ceux qui vous ont mandaté, celle de ne pas faire des immunités un drap pour échapper à la justice.
Le Mouvement Congo en-Avant déplore toutes manœuvres tendant à l'utilisation des immunités parlementaires ou autres comme bouclier pour échapper à la justice bloquant ainsi la vision du Chef de l'Etat, celui d'ériger un véritable Etat de droit où tous les congolais seront égaux devant la Loi. Il invite les députés et sénateurs à se désolidariser de ceux qui détruisent le présent et le futur des congolais et de devenir des vrais instruments de la bonne gouvernance et de l'Etat de droit pour favoriser le bien-être social de la population.
Honorables Présidents,
Après ce mémorandum, il ne restera plus qu’à organiser un long sit-in des jours et des nuits de l’ensemble de la population kinoise jusqu’à ce que la justice triomphe et que les immunités soient levées pour que la population connaisse la vérité et surtout que l’argent détourné retourne dans les caisses de l’Etat. Il ne sera pas admissible que cette session en cours, touche à sa fin, sans que les personnes attendues à la justice ne soient en mesure de s’y présenter pour se défendre afin d’être lavées de tous soupçons ou condamnées.
Veuillez agréer, Monsieur l’Honorable Président de l’Assemblée Nationale, Monsieur l’Honorable Président du Sénat, nos sentiments Patriotiques.

Abonnez vous Youtube Abdul Connexion TV.

Expert en images et communication.
Abdul Connexion News.
+243899675898

By Echo7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.