Avec la majorité absolue, les députés provinciaux élus de Kinshasa ont voté pour la déchéance du ministre provincial de l’intérieur, sécurité, justice et affaires coutumières.

La motion de défiance du ministre Sam Leka portait sur les griefs suivants: l’insécurité grandissante dans la ville de Kinshasa, la megestion des fonds alloués à ce ministère dans le cadre de la campagne de lutte contre le phénomène Kuluna, incidents au stade des martyrs suite à l’affrontement de deux antagonistes musulmans, désordre dans les cimetières dans la ville de Kinshasa.

Nous pensons qu’à travers cette action les autres membres du gouvernement provincial se battront pour être à la hauteur des attentes de la population kinoise.

La rédaction

By Echo7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.