Le dernier jour de la session de mars est le jour choisi par le bureau du sénat pour connaître l’affaire des levées des immunités de 4 sénateurs réclamés par la justice congolaise dans deux dossiers pénaux ouverts à leur encontre.

Une commission avait été mise en place pour examiner le requisitoire du Procureur Général près la Cour Constitutionnelle contre MATATA dans l’affaire BUKANGA LONZO et le réquisitoire du Procureur Général près la Cour de Cassation contre Alexis THAMBWE pour malversations financières pendant sa gestion à la tête du sénat.

Plusieurs informations alarmantes mais concordantes font état de circulation de plusieurs billets verts, depuis le week-end passé, en terme de corruption et achat de conscience.

Les honorables sénateurs sont mis devant leur responsabilité pour œuvrer dans le sens d’encourager la bonne administration de la justice.

La rédaction

By Echo7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.