En réunion du Conseil des Ministres de ce vendredi 18 juin 2021, le Ministre des Finances Nicolas KAZADI a présenté un tableau encourageant des Finances publiques congolaises. Il a déclaré que la mobilisation des recettes publiques continue de progresser de plus en plus et parmi les raisons de cette embellie, il pointe du doigt la crainte du contrôle de l’Inspection Générale des Finances.

Le Chef de l’État, en causerie avec les forces vives de la ville de Bunia en Ituri, a abordé dans le même sens que le Ministre des Finances. Il a expliqué que la psychose que crée l’IGF par ses contrôles pointus font réfléchir les dirigeants avant de se servir allègrement de l’argent public, comme par le passé.

Par ailleurs, le Chef de l’État a dénoncé une mafia dans les institutions de la République, y compris dans l’armé et la police où une magouille est organisée, il empresse la justice à travailler assidûment pour que tous les coupables répondent de leurs actes.

Il faut noter que depuis quelques mois, l’IGF s’est illustrée par diverses missions de contrôle dans les organismes publics et son Chef de Service a choisi le moyen le plus dissuasif pour communiquer sur les rapports des missions, la médiatisation pour rendre compte au peuple congolais.

Cette façon de rendre public les rapports a contribué à son appropriation par le peuple congolais qui est devenu très regardant et exprime le besoin de voir la justice se saisir des ces dossiers.

La rédaction

By Echo7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.