Dans une correspondance datée du 29 juin, l’ancien Premier Ministre MATATA PONYO, écrit au bureau du Sénat pour solliciter un délai d’une semaine afin de lui permettre de préparer ses moyens de défense face à ce qu’il qualifie des accusations graves et complexes.

Pour MATATA, qui a été invité à se présenter devant le Bureau du Sénat pour être entendu sur les accusations portées sur lui par le Procureur Général près la Cour Constitutionnelle, il souhaite être entendu le lundi 4 juillet prochain.

Le Procureur Général près la Cour Constitutionnelle souhaite poursuivre, pour une nouvelle affaire, le sénateur MATATA soupçonné de détournement de plus de 145 millions des dollars américains dans une affaire d’indemnisation des victimes de la zaïrianisation.

La rédaction

By Echo7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.