Une bataille judiciaire périlleuse commence pour l’ancien Premier Ministre, MATATA PONYO Mapon.

Le Bureau du Sénat conduit par son Président le Sénateur BAHATI LUKWEBO a décidé de lever les immunités du Sénateur MATATA PONYO afin de lui permettre de faire face à la justice congolaise qui lui reproche, notamment, des détournements des deniers publics dans la gestion des indemnisations des victimes de la zaïrianisation de 1974.

MATATA PONYO avait répondu, accompagné de son avocat conseil, à l’invitation du bureau du Sénat pour fournir ses moyens de défense suite au deuxième réquisitoire du Procureur Général près la Cour Constitutionnelle.

Cependant, MATATA PONYO n’a pas pu apporter un quelconque élément à décharge dans ce dossier car a-t-il dit, qu’il n’a pas pu obtenir les éléments pertinents au Ministère des finances et moins encore à la DGDP. Toutefois, il a fait la requête d’être plutôt envoyé devant le Procureur Général près la Cour de Cassation, étant donné que les faits lui reprochés remontent à l’époque où il était Ministre des Finances.

Le Bureau, après délibération, a décidé de lever les immunités du Sénateur MATATA PONYO pour lui permettre d’organiser sa défense devant la justice.

L’opinion se demande comment se fait-il que, aussitôt le réquisitoire du Procureur Général près la Cour Constitutionnelle était déposé au sénat, plusieurs correspondances et déclarations d’un supposé intersyndical ont circulé faisant état d’erreur de la part du Procureur Général près la Cour Constitutionnelle, cet intersyndical n’ait pas pu mettre à la disposition du sénateur MATATA PONYO les éléments à décharge ?

Avec cette levée des immunités, désormais MATATA PONYO répondra de gré ou de force à la justice devant le PG près la Cour Constitutionnelle qu’il avait dangereusement présenté comme un homme à la solde des politiciens. Bientôt le face à face.

Malgré tous les stratagèmes utilisés par lui pour échapper à la justice congolaise, désormais, tous les dossiers judiciaires contre MATATA PONYO seront instruits étant donné qu’il n’est revêtu d’aucune immunité.

La rédaction

By Echo7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.