« C’est pour moi l’occasion, au nom de l’Episcopat et du Peuple congolais, de stigmatiser le dangereux projet de loi sur la « congolité » qui ne promeut point la cohésion nationale tant souhaitée. Au contraire, elle est un instrument de l’exclusion et de la division. » A déclaré le cardinal AMBONGO à Lubumbashi où il séjourne pour l’ordination de l’évêque de Lubumbashi.

Le cardinal a indiqué que cette loi est faite pour exclure un candidat Président de la République aux élections présidentielles à venir.

Tous les membres d’ensemble pour la République, parti de Moïse KATUMBI, affirment comme le cardinal, que c’est KATUMBI qui est visé pour être exclu des présidentielles de 2023.

La rédaction

By Echo7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.