Selon les informations recueillies par la rédaction d’echo7.info, le Procureur Général près la Cour Constitutionnelle a lancé une invitation à l’ex Premier ministre MATATA PONYO afin de l’entendre, ce lundi 12 juillet 2021, sur le dossier de présumé détournement des derniers publics dans le cadre d’indemnisation des victimes de la Zaïrianisation, conformément à son réquisitoire envoyé au bureau du Sénat.

Cependant, MATATA PONYO a préféré saisir le Conseil d’État afin d’obtenir l’annulation de la décision du bureau du Sénat, portant autorisation des poursuites et levée de ses immunités.

En effet, dans un réquisitoire adressé au bureau du Sénat, la plénière étant en vacance Parlementaire, le Procureur Général près la Cour Constitutionnelle avait sollicité les poursuites du sénateur MATATA PONYO dans le dossier ci-haut cité. Après avoir entendu le PG d’une part et le sénateur d’autre part, le bureau avait estimé nécessaire de le mettre à la disposition de la justice afin de lui permettre de présenter ses moyens de défense. Cette décision a été contestée par les proches de MATATA.

Depuis son retour de Conakry où il se trouvait, contrairement à ses premiers propos d’affronter la justice, MATATA PONYO est déterminé à se soustraire de la justice congolaise parce-que estime-t-il que la justice est instrumentalisée.

Le Procureur Général près la Cour Constitutionnelle attend l’entendre quand même ce lundi.

Outre le dossier de Zaïrianisation, le Procureur Général près la Cour Constitutionnelle attend l'écouter également sur d'autres dossiers judiciaires, notamment, le dossier BUKANGA-LONZO.

La rédaction

By Echo7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.