Le ministre de l’Economie, Jean-Marie Corneille Kalumba hausse le ton face aux tergiversations des importateurs des produits surgelés à baisser les prix.

La détermination du patron de l’Economie nationale s’est affichée mardi lors d’une réunion ayant mis d’un côté les importateurs des produits surgelés et de l’autre, les services de l’État souvent accusés d’alourdir la structuration des prix des produits concernés. Il s’agit de la Direction générale de migration (DGM), la CVM, les Lignes maritimes congolaises (LMC) et la Mairie de Matadi.

Lors de cette rencontre, les importateurs des biens surgelés dont EGAL, Sokin, Socimex, sous pression, ont été incapables de soutenir leur argumentaire devant les services de l’État accusés à tort de percevoir des taxes impactant les prix des produits surgelés sur le marché.

Dos au mur face aux éclaircissements des représentants de l’État, les importateurs ont été rappelés à l’ordre. Ainsi, le ministre Jean-Marie Kalumba qui veut aller jusqu’au bout de sa logique, leur a accordé 48 heures pour baisser les prix de leurs produits surgelés.

Le maire de Matadi, Patty Nzuzi, est venu enfoncer le clou en mettant à nu les importateurs en évoquant la loi en la matière.

Il y a sous peu le gouvernement avait décidé de baisser les prix des produits surgelés à travers le pays. Cette mesure n’avait pas enchanté les opérateurs économiques.

Un bras de fer s’est engagé entre les deux parties mais le gouvernement sans fléchir a pris les taureaux par les cornes en plaçant les importateurs devant leur responsabilité.

By Echo7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.