Au nom du principe de redevabilité, le Mouvement Congo en-Avant/MCA, a, dans sa déclaration du 15 juillet 2021 demandé au Procureur Général près de la Cour Constitutionnelle d’éclairer l’opinion sur le dossier zaïrianisation impliquant le Sénateur MATATA PONYO

Le Mouvement Congo en-Avant/MCA, à travers sa déclaration, a manifesté son étonnement suite à la décision de la justice congolaise, qui suite à la découverte des indices sérieux de culpabilité avait mis sous mandat d’arrêt provisoire le sénateur MATATA PONYO en l’assignant à résidence surveillée, cependant, 24h après, elle a levée la mesure.

Dans sa déclaration, lue par Hervé MUTINZUMU, conseiller chargé de communication et porte parole du président du MCA, le Mouvement Congo en-Avant a félicité la démarche Républicaine du Procureur Général près la Cour Constitutionnelle, qui a usé des compétences lui reconnues par les lois de la République, en sollicitant par un réquisitoire, l’autorisation des poursuites et la levée des immunités du Sénateur MATATA PONYO pour qu’il réponde des faits lui reprochés dans le dossier d’indemnisation des victimes de la Zaïrianisation. Le MCA a également félicité le bureau du sénat pour avoir donné l’opportunité à la justice de faire son travail et au sénateur MATATA PONYO de présenter ses moyens de défense.

Avec courage, le MCA se pose utilement les questions suivantes :

  • La libération du sénateur est elle provisoire ou définitive ?
  • Le dossIer Zaïrianisation est-il conclu par un classement sans suite ou un non lieu?
  • Quels ont été les éléments solides ayant poussés le PG près la Cour Constitutionnelle à solliciter, du bureau du sénat, l’autorisation des poursuites du sénateur MATATA PONYO ? « 

Se référant à d’autres dossiers à charge du sénateur Matata Ponyo, le Mouvement Congo en-Avant, se demande ce qu’il en est du dossier BUKANGA LONZO ?
Le MCA ne comprend pas pourquoi après la levée des immunités du Sénateur MATATA PONYO, qu’il ne soit pas interrogé sur l’affaire BUKANGA LONZO afin qu’une fois pour toute, que la vérité soit manifestée dans ce dossier qui a vu des millions de USD engloutis. »

Le Mouvement Congo en-Avant/MCA promet que la campagne le peuple RÉCLAME JUSTICE lancée il y a des mois va se poursuivre jusqu’à ce que lumière soit faite sur ce feuilleton judiciaire ambigu qui suscite beaucoup d’interrogations.

Le MCA souhaite que la justice congolaise soit réellement libre, juste, équitable et indépendante.

La déclaration complète.

Hervé M.

By Echo7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.