Accusé de viol sur mineur et mis aux arrêts au camp Lufungula depuis le vendredi 16 juillet 2021, Eugène Diomi Ndongala a été transféré ce samedi au parquet.

Il sied de rappeler que le politicien a été condamné en 2014 à 10 ans de prison pour viol mais a bénéficié d’une libération conditionnelle en 2019.

La rédaction

By Echo7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.