MATATA PONYO avait pris l’engagement de comparaître devant le procureur général près la Cour Constitutionnelle sur le dossier BUKANGA-LONZO.

Du jour au jour, nous apprenons un peu plus sur ce qui a prévalu à la main levée de la résidence surveillée de MATATA PONYO 24h seulement après son arrestation.

Dans une correspondance du Procureur Général près la Cour Constitutionnelle à Me Laurent ONYEMBA, un des avocats conseils de MATATA, il affirme que ce dernier avait pris l’engagement en présence de son avocat Me SHEBELE de se présenter volontairement pour être entendu sur les faits lui reprochés dans le dossier BUKANGA LONZO.

Cet engagement avait convaincu le PG de la bonne foi de MATATA PONYO, cependant, ce dernier refuse d’honorer l’engagement pris. Il dénie au Procureur Général le droit de l’entendre sur un dossier qui était classé par la plénière du sénat.

L’opinion attend impatiemment le procès BUKANGA LONZO étant donné l’ampleur du détournement.

La rédaction

By Echo7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.