Le Gouvernement SAMA LUKONDE, vient pourtant d’organiser un séminaire de haute portée politique à l’hôtel du fleuve de Kinshasa, dans lequel, le Président de la République avait appelé les membres du Gouvernement à l’unité et la cohésion, cependant, rien ne semble marcher entre le Premier Ministre et son Ministre des Finances.

La pomme de discorde, le changement à la tête de la Direction de Grandes Entreprises de la DGI.

En effet, le Directeur Général de la DGI, sur décision du Ministre a procédé au remplacement du directeur de la DGE, ce dernier aurait refusé de quitter son poste, s’appuyant sur le Premier Ministre qui le soutiendrait.

Selon les informations recueillies par votre rédaction, le Premier Ministre ne serait pas favorable au remplacement de ce directeur qui réalise 90% des recettes de la DGI, et aurait instruit le Ministre des Finances de rapporter sa décision, cependant, des sources à la DGI, on apprend que le Ministre aurait ignorer l’instruction de son Chef et demandé au DG de faire exécuter sa décision.

Alors que les finances publiques congolaises s’améliorent depuis quelques mois, cette dure épreuve risque de réduire les performances de cette institution qui est la première collectrice des recettes en RDC.

Dans les salons hyper de Kinshasa, il se parle déjà de la guerre tribaliste entre Katangais et Kasaiens, aussi bien au niveau du Gouvernement que de la DGI.

C’est ici le lieu de souhaiter que le Président de la République, Chef de l’État et Garant des institutions, rappelle à l’ordre les uns et les autres afin que cesse définitivement ce bras de fer machiavélique pour que ce bel élan financier amorcé s’accélère.

La rédaction

By Echo7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.