Il ne se passe, apparemment pas, une seule mission de contrôle de l’IGF où les inspecteurs ne trouvent pas des éléments de megestion et des détournements des deniers publics dans les services publics.

En effet, après une série des missions des contrôles de l’IGF lancée dans les entreprises et les établissements publics, l’IGF a dressé un constat malheureux, il y a une mauvaise gestion et des détournements des deniers publics dans le chef des mandataires publics dans quasiment toutes les entreprises ou établissements contrôlés.

Le dernier rapport en date est celui de l’Institut National de Préparation Professionnelle, dans lequel le PCA, le DG et le DGA sont mis en cause pour mauvaise gestion et détournements des deniers publics. Ce rapport cite également, les Directeurs Provinciaux de LUALABA et Haut KATANGA.

Sur base de ces révélations, Madame le Ministre d’État de l’ETPS a pris des dispositions conservatoires en suspendant le PCA et le DG par arrêté, et elle a procédé à la désignation des mandataires intérimaires à la place de ceux suspendus.

L’IGF est appelée à organiser régulièrement des séminaires de gestion avec les mandataires publics pour les conscientiser et définir un meilleur mode de gestion.

La rédaction.

By Echo7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.