Dans une note adressée à la Ministre de la Formation Professionnelle et Métier, l’inspecteur général chef de service fait état de tentative de détournement des deniers publics.

Sans motif valable, une importante somme a été retirée par le conseiller financier de la ministre contre une simple décharge, violant ainsi, la loi sur la comptabilité publique.

Se référant à la vision du Chef de l’État, le super flic Jules ALINGETE demande au Ministre de faire restituer la totalité de la somme reçue et de se conformer, d’ors et déjà aux lois en la matière.

À travers cette interpellation, l’IGF démontre à tous, si c’était encore nécessaire, qu’elle ne constitue pas un instrument de traque des opposants politiques mais plutôt un service qui protège les finances publiques.

La rédaction

By Echo7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.