L’IGF n’a pas de couleur politique, c’est l’orthodoxie financière qui la préoccupe, l’assainissement des finances publiques. Après les mandataires publics, le tour des Warriors a-t-il sonné ?

Deux Ministres du Gouvernement des Warriors, pourtant de l’Union Sacrée, dont un, du parti présidentiel, sont dans les viseurs de l’IGF. La Ministre de la Formation Professionnelle et Métiers, Antoinette KIPULU pour présomption de détournement de 1.2million de dollars américains ainsi que Tony MWABA de l’EPST pour tentative de détournement de 16 millions USD destinés à la collation des enseignants ayant encadrés les épreuves de TENAFEP.

L’IGF reproche à la Ministre de la formation professionnelle, le retrait, par son conseiller financier, de 1.2 millions USD auprès du comptable public, contre juste une décharge, sans aucune pièce justificative de l’utilisation. Dans une correspondance la semaine dernière, l’IGF a recommandé la restitution de cet argent, à ce jour, aucun rond n’a été restitué.

Pour le Ministre de l’EPST, malgré qu’il a été félicité par l’IGF, il y a quelques mois, il lui est reproché de vouloir décaisser en espèce 16millions USD pour procéder au paiement à mains propres des enseignants qui sont pourtant bancarisés pour la plupart. L’IGF soupçonne une tentative de détournement d’une partie de cette collation, c’est pourquoi, il veut que la voie habituelle de rémunération des enseignants soit respectée, c’est à dire, via les banques.

L’IGF n’entend pas céder face à la gourmandise des politiciens, il applique la rigueur de la loi, quel que soit le bord politique des dirigeants.

En effet, dès son entrée en fonction, Jules ALINGETE avait dans sa première mission, épinglée les détournements des deniers publics dans le chef d’un Ministre du parti présidentiel, ETENI LONGONDO, et le dossier avait même été transmis à la justice congolaise. C’est pour dire que nul ne peut être épargné pour son appartenance politique.

L’opinion félicite l’esprit d’indépendance et la rigueur de l’IGF dans l’exercice de ses fonctions.

La rédaction.

By Echo7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.