Après une sortie médiatique dans laquelle le patron de l’EPST Tony MWABA pointe du doigt le numéro un de l’inspection générale des finances la réponse du service de communication de l’inspection générale des finances ne se fait pas attendre.

L’inspecteur général chef de service à travers le service de communication demande à tous les gestionnaires de la république de se conformer à la bonne logique d’utilisation des fonds. Il rappelle également à tous le danger que représente l’idée de retirer et faire circuler 31 milliards des francs Congolais.

S’agissant du dossier Veridos, Jules Alingete se dit être concerné ni de près ni de loin affirme le service de communication.

 » les allégations populistes du Ministre de l’EPST sont sans fondement parceque cette société allemande avait déjà été payée par le ministère des finances au mois de Février 2021, soit deux mois avant que lui ne devienne ministre. Le prétendu blocage des fonds évoqué par lui est donc utopique » souligne le service de communication de l’IGF mettant à nu le Ministre qui a dit avoir été l’auteur du blocage des fonds.

La rédaction

By Echo7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.