Après une longue mission effectuée dans la province du Kongo- central, les inspecteurs des finances ont suspecté le Gouverneur d’être au centre d’une affaire de détournement des deniers publics.

En dehors du gouverneur Atou Matubwana, quelques autorités sont également citées notamment le comptable principal Jean willy Mafuala, le directeur de cabinet Nzeza Claude, le secrétaire particulier Samba Pathy, l’assistant du gouverneur Kheme Unzola.

Interrogé par les inspecteurs des finances le comptable principal n’a pas pu justifier avec soubassement le décaissement de plus de 2 milliards des francs congolais quant au directeur de cabinet, au secrétaire particulier et à l’assistant du gouverneur un détournement de plus de 11 milliards des francs congolais pèsent sur eux.

En dehors des faits cités, Atou Matubwana serait personnellement au centre de cinq dossiers de détournement dont le fonds spécial d’intervention, interventions économiques, sociales, scientifiques et culturelles, interventions pour catastrophes naturelles et accidents, frais de ménage, frais de fonctionnement pesant au total plus de 6 milliards des francs congolais.

Dans le souci d’éclairer l’opinion sur l’utilisation de ces fonds, Jules Alingete inspecteur général des finances chef de service a saisi le procureur général près la cour de cassation au nom du peuple victime des maux causés par le détournement.

Herve M.

By Echo7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.