L’inspecteur Général des Finances, Chef de Services, Jules ALINGETE KEY a parlé des finances publiques congolaises au cours d’une interview dans un média international.

Selon les statistiques en sa possession, le patron de l’Inspection Générale des Finances affirme que depuis le mois de janvier 2021, c’est à dire, un mois après la rupture du mariage FCC-CACH, les recettes publiques ont commencé à s’améliorer avec une hausse continue jusqu’à s’établir au delà de 500 millions de USD contre 300 millions en début.

L’Inspecteur Général ALINGETE attribue cette performance à la suspension des exonérations fantaisistes et l’encadrement des régies financières, notamment.

La rédaction

By Echo7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.