Après les entreprises publiques, la purge de l’Inspection Générale des Finances est passée dans les finances des provinces de LUALABA et du Kongo central.

Il y a quelques jours, le Gouverneur du Kongo central, ATOU MATUBUANA a été mis en accusation par l’IGF pour détournement de près de 10 millions de USD. C’est ainsi qu’est tombé l’homme qui a résisté pendant 2 ans contre son assemblée provinciale et la cour constitutionnelle.
Des sources concordantes affirment la fuite de l’ex Gouverneur du Kongo central en dehors du pays, pourtant recherché par la justice congolaise.

Sur base d’une mission de contrôle effectuée dans la province du LUALABA, l’IGF a révélé que le Gouverneur Richard MUYEJ se serait rendu coupable de détournement de 369 millions de USD, somme qui n’a pas été justifiée.

En se référant à ces conclusions accablantes, l’assemblée provinciale du LUALABA a décidé de mettre en accusation le Gouverneur Richard MUYEJ. Cette décision de l’assemblée met un terme au règne de MUYEJ qui est en Afrique du Sud pour un check-up médical, l’opinion s’interroge s’il retournera au pays affronter la justice.

C’est une véritable purge de l’IGF qui nettoie la République de tous les malfrats, c’est également un signal fort envoyé à tous les gestionnaires afin qu’ils se méfient des actes inciviques dans leur gouvernance.

La rédaction

By Echo7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.