L’ancien Premier Ministre MATATA PONYO MAPON sera devant son juge naturel ce lundi 25 octobre 2021, comme le renseigne l’extrait de rôle rendu public par le greffier de cette juridiction.

En effet, à l’issue du contrôle mené par l’Inspection Générale des Finances suite à l’échec du projet de parc Agro-industriel de BUKANGA LONZO, le rapport indique que ce projet a échoué notamment par le détournement de plus de 200 millions de dollars américains et l’ancien Premier Ministre, initiateur du projet, serait le maître de ce forfait.

Entre temps, l’ancien Premier Ministre est devenu sénateur, il a toujours réfuté ces accusations et met en évidence ses immunités pour éviter le procès, alors que le bureau du Sénat avait levé ses immunités pour qu’il fasse face à la justice.

Convoqué plusieurs fois pour être entendu sur ce dossier, MATATA PONYO n’a jamais voulu répondre devant le PG près la Cour Constitutionnelle alors que plusieurs de ses Ministres avaient comparu et témoigné contre lui.

Ce procès qui démarre ce lundi est un pari gagné pour tous ceux qui luttent contre le détournement des deniers publics au premier plan Jules ALINGETE KEY, Chef de Service à l’IGF, qui a toujours espéré que la justice sera dite sur ce dossier.

À la barre sont également attendus, l’ancien Ministre délégué auprès du Premier Ministre chargé des Finances et Chisto Gobler, le Directeur Général d’Africom commodities a qui était confié l’implémentation du parc.

Redaction

By Echo7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.