Le Président des États-Unis Joe Biden a organisé un forum virtuel sur la démocratie du 9 au 10 décembre 2021, auquel il a convié plusieurs Chefs d’État, dont celui de la République Démocratique du Congo, Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO.

Le Chef de l’État Congolais a délivré un speech par visioconférence à l’intention des ses collègues dans lequel un accent a été mis sur la promotion de la démocratie en RDC, la sécurité dans la partie est où deux provinces sont en État de siège.

Le point culminant de son discours et qui, par ailleurs, constitue un point largement positif consiste à sa lutte contre la corruption. Le Président de la RDC a expliqué qu’il a trouvé cette pratique systémique de l’ampleur qu’il n’avait jamais soupçonné étant en dehors des institutions, voilà pourquoi, il a renforcé les capacités d’un Service Public, l’Inspection Générale des Finances qui réussit à combattre vigoureusement les réseaux mafieux installés depuis des années en RDC jusqu’à les faire reculer et à permettre à l’État d’engranger plus des ressources financières susceptibles d’investir pour le bien-être des populations.

Par ces propos du Chef de l’État, il jette donc des fleurs à Jules ALINGETE qui est à la tête de cette institution, il y a à peine une année et demie et qui travaille durement pour stopper les malversations financières sous toutes ses formes en RDC.

Tous les autres services publics sont appelés à prendre l’exemple de l’IGF.

Rédaction

By Echo7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.