Le projet TSHILEJELU fait objet de vives critiques depuis le passage du Chef de l’État dans l’espace grand Kasaï qui n’a pas été satisfait de l’exécution dudit projet.

Dans une sortie médiatique, la société CREC 7, a fustigé les attaques contre le projet TSHILEJELU qu’elle exécute, selon elle, parfaitement bien et que ce projet avance d’une manière satisfaisante. Cette société a annoncé son intention de porter plainte contre le journal jeune Afrique et l’Inspecteur Général des Finances, Chef de Service, Jules ALINGETE pour diffamation à la suite de la publication d’un article intitulé « RDC : les raisons du fiasco de « Tshilejelu », le projet routier de Félix TSHISEKEDI. »

Cet article parle d’un rapport de l’IGF transmis au Président de la République qui remettait en cause la réussite de ce projet routier.

Et pourtant, pour plusieurs observateurs qui suivent de près ce dossier, ils sont catégoriques, l’IGF n’a pas rendu public un quelconque rapport sur le projet TSHILEJELU ces derniers temps, toutefois, elle avait alerté en août 2021, sur le risque d’un fiasco dans l’exécution du projet à cause de l’inadéquation entre son exécution financière et son exécution physique. D’ailleurs, ces inquiétudes semblent se confirmer à la lumière du calvaire vécu par la délégation présidentielle au Kasaï et de différentes dénonciations de la population.

Les faits des détournements imputés actuellement à ce projet l’ont été, par contre, dans le rapport de l’ODEP et dans la déclaration du Ministre José MPANDA.

Par ailleurs, l’opinion estime que la preuve de la réussite d’un projet de construction des routes ne réside pas dans les déclarations vides dans les médias mais plutôt par la présentation des infrastructures construites.

CREC 7 et l’OVD devraient se ressaisir car le Chef de l’État, de passage à Mbuji mayi, a mis à nu la réalité du projet TSHILEJELU. Le maître d’ouvrage et le constructeur devraient plutôt utiliser les médias pour présenter les travaux effectués.

La rédaction

By Echo7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.