Le Gouvernement de la RDC vient de réagir officiellement à la suite de la reprise de la guerre au nord de Goma (Nord-Kivu) où les rebelles M23 s’affrontent à l’armée congolaise.

Il a été convoqué ce vendredi 27 mai 2022 à Kinshasa par le Président Félix-Antoine Tshisekedi, une réunion du conseil de sécurité élargi au Palais de la Nation.

Autour du commandant suprême des Forces armées de la RDC et de la Police nationale congolaise, les responsables civils et militaires des services de défense et de sécurité ainsi que le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde, le vice-Premier ministre et ministre de l’intérieur, celui de la Défense ainsi que le ministre de la communication et médias, se sont réunis à pour évaluer la situation sécuritaire dans les deux provinces sous état de siège.

C’est ce que rapporte le porte parole du gouvernement sur la télévision publique, Patrick Muyaya. À l’issue de cette première réunion de cette instance sécuritaire élargie, les résolutions suivantes ont été prises :

  • Le M23 est désormais considéré comme mouvement terroriste et exclu du processus de Nairobi;
  • Une mise en garde à l’égard du Rwanda ;
  • Suspension immédiate des vols rwandais à destination RDC;
  • Convocation de l’ambassadeur rwandais Karega.

Des mesures fortes qui valent la peine au regard des recents combats ayant opposés les forces loyalistes aux désormais terroristes du M23.

Catherine Batende of voice of Congo

By Echo7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.